Véhicules


ENSEMBLE DE MATÉRIEL AÉROPORTUAIRE POUR ASSISTANCE...
AVIONS - BAGAGES - PASSAGERS - TRANSPORT...


01 - Véhicule d'inspection de voies de circulation

02 - Véhicule " Follow me "

03 - Véhicule de prévention du risque aviaire (Effaroucheur)

04 - Véhicule de sécurité incendie

05 - Véhicule d'entretien des pistes

06 - Véhicule transport de pièce d'avion

07 - Tracteur de remorquage avec barre de traction

08 - Tracteur de remorquage sans barre de traction

09 - Véhicule d'aide au lavage d'aéronef

10- Véhicule d'assistance avion

11- Véhicule d'avitaillement

12 - Véhicule de nettoyage aéroportuaire

13 - Véhicule armée de l'air de déneigement pistes



  A - ( Transport des pièces de l'Airbus A380 entre Langon et Toulouse )

  B - ( Navire roulier conçu pour le transport des pièces de l'Airbus A380 )






01 - Véhicule d'inspection de voies de circulation




- 01 -

Le crash du Concorde a mis en évidence l'absolue nécessité de "nettoyer" les pistes des aéroports.
Aujourd'hui, en France, les inspections sont supérieures aux normes internationales
.



- 02 -

Les pistes, taxiways, bretelles d'accès... sont inspectés au minimum trois fois par jour suivant les
recommandations préconisées par l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI).

Les inspections sont effectuées par des techniciens en liaison radio avec la tour de contrôle.









02 - Véhicule " Follow me "




- 01 -

Le "follow me" (Suivez moi) peut être utilisé pour plusieurs raisons :
  • Méconnaissance de l'aéroport par l'équipage qui en fait la demande.
  • Conditions inhabituelles ou difficiles (brouillard, saturation points de parking, urgence déclarée par l'équipage, perte de comm radio...)
  • Vols officiels / VIP.
  • Certains aéroports en imposent l'utilisation systematique...









03 - Véhicule de prévention du risque aviaire



- 01 -

Les pistes de Toulouse-Blagnac et leurs pelouses avoisinantes ont le don d’attirer de nombreux volatiles.
Le danger de collision avion-oiseau au décollage et à l’atterrissage (90 % des impacts) est donc permanent.
Face à ce risque, les professionnels de la prévention du risque aviaire sont là.
L’aéroport Toulouse-Blagnac a été classé E par le STAC (Service Technique de l'Aviation Civile),
ce qui représente le niveau maximum sur l’échelle du risque.

  De ce fait, un véhicule et un agent en permanence sur les pistes sont présent pour effaroucher les oiseaux.
Ce travail est assuré par les pompiers. Ils reçoivent pour cela une formation spécifique.
Sur le terrain, ils se relaient toutes les heures car cette surveillance est très longue.
Elle commence une demi-heure avant le lever du jour, finit une demi-heure après le coucher du soleil.



Effaroucheur électro-acoustique déplaçable - 02
Cet appareil est télécommandable à distance, autonome en énergie (solaire) et émet des cris de détresse, d'alarme, de prédateurs
et des bruitages afin d'éloigner les oiseaux.

Des hauts parleurs diffusent un son à 360° à une portée efficace d'environ 125 métres de part et d'autre de l'effaroucheur.
(environ 110dB à 10 métres)


Cet avion a percuté des volatiles au décollage, avec une visualisation exterieure diminuée, le commandant de bord a posé l'appareil sur l'aéroport de départ...
(Toulouse-Blagnac)
02/2012 - 03 - (Photo : E.C.)









04 - Véhicule de sécurité incendie




Véhicule S3000 - Sides - 01



L’aéroport de Toulouse-Blagnac étant un aéroport ouvert en permanence, le service des pompiers est opérationnel 24 heures sur 24.
Un effectif important en personnel assure à tour de rôle le service de sécurité et de secours sur l'ensemble de la plateforme.



02 - (Photo : M.V.)


Véhicule à haute performances, sur châssis cabines 6x6 extra large, spécialement étudié et fabriqué pour les grands aéroports.



- 03 -


Ce type d'engin approche les 40 tonnes et peut passer de 0 à 80 km/h en 28 secondes pour atteindre les 105 km/h.
Capacité (suivant modèle), en eau  : 6.500l à 14.000l - Emulseur : 750l à 2.000l - Poudre : 250kg




04 - (Photo : E.C.)



- 05 -



- 06 -

Le personnel de la sécurité incendie est répartie sur les pistes et sur l’aérogare,
chaque personne ayant une formation particulière et spécifique.



Véhicule d'interventions diverses - 07 - (Photo : M.V.)



Véhicule incendie du consortium Airbus - 08 - (Photo : M.V.)



Véhicule incendie du consortium Airbus - 09 - (Photo : M.V.)



Véhicules incendie du consortium Airbus - 10



Véhicule incendie du consortium Airbus - S3000 - Sides - 11



Véhicule incendie du consortium Airbus - S3000 - Sides - 12 - (Photo : E.C.)










05 - Véhicule d'entretien des pistes - Taxiways - Eclairages...




- 01 -










06 - Véhicule transport de pièce d'avion




Transport de pièces A380 / Réacteur - 01


Transport de pièces ATR / Voilures - 02


(Capot d'entrée d'air réacteur) - 03





TSSP - Chariot transport de pièces A380 - 04

Vitesse maximum à vide : 25Km/h, en charge : 12Km/h - Poids total autorisé : 4100 kg



Remorque tailcone et bathtub A380  - 05


Remorque tailcone et bathtub A380  - 06


(Empennage ATR) - 07


ERME - Chariot / berceau transport pour moteur Pusher EA GP7200 - 08

Charge maximale d'utilisation : 14 000kg - Masse du berceau : 2 500kg
Vitesse maxi de remorquage : 6.5 km/h


ERME - Chariot/berceau transport pour moteur EA GP7200 / A380 - 09 - (Photo : E.C.)



ERME - Chariot/berceau transport pour moteur Rolls-Royce / A380 - 10 - (Photo : J.B.)


ERME - Chariot/berceau transport pour moteur A380 - 11 - (Photo : J.B.)





VTP 140T Nicolas - Véhicule de transport de dérive / A380 - 12

Vitesse maximum : 50Km/h - Poids total autorisé : 140 t.



VTP 140T Nicolas - Véhicule de transport de dérive / A380 - 13



VTP 140T Nicolas - Véhicule de transport de dérive / A380 - 14



VTP 140T Nicolas - Véhicule de transport de dérive / A380 - 15



VTP 140T Nicolas - Véhicule de transport de dérive / A380 - 16



VTP 140T Nicolas - Véhicule de transport de dérive / A380 - 17 - (Photo : E.C.)










07 - Tracteur de remorquage avec barre de traction




Tracteur de tractage TLD - 01

Il développe une force au crochet de 2000 daN à 3000 daN et est conçu pour tracter des chariots à bagages et
autres équipements aéroportuaires.
Peut-être utilisé pour des opérations de tractage et repoussage sur de petits ou moyens aéronefs


Tracteur de tractage TMX-30 - 02


Tracteur électrique de tractage TLD - 03

 
Tracteur d'avion - TLD TMX-250 - 04

Développe un effort au crochet maximum de 18.600 daN.
Il est conçu pour repousser et convoyer les avions courts et moyens courriers avec quatre roues motrices et directrices.
Sa conception ergonomique offre agilité et visibilité.



Tracteur d'avion - TLD TMX-250 - 05


Tracteur d'avion - TLD TMX-250 - 06


Tracteur d'avion TMX - 07

Equipé de quatre roues motrices et directrices, il est capable de repousser ou de convoyer tous types d'avions jusqu'au B747


Tracteur d'avion - TLD TMX - 08


Tracteur d'avion - TLD TMX - 09


Tracteur d'avion - TLD TMX - 10


Tracteur d'avion PUSH BAR TOW TMX-300 - 11 - (Photo : M.V.)

Spécialement dédié pour faire du poste à poste et des convoyages de maintenance sur longues distances d'avions moyens et gros porteurs.
Equipé d'un groupe électrogène 115v alternatif/continu/400 hz avec quatre roues motrices et directrices.


Tracteur d'avion - TLD - TMX-650 - 12 - (Photo : M.V.)

Masse de 70t avec une capacité maximale de la cinématique de 46 000 daN.
Utilisé pour repousser ou pour convoyer tous types d'avions moyens et gros porteurs comme le A380.










08 - Tracteur de remorquage / repoussage sans barre de traction




Tracteur d'avion - TPX 200S - 01


Spécialement étudié pour effectuer des pushs-back et des convoyages de maintenance sur courtes distances sur tous avions jusqu'à 300
tonnes maxi. Son concept est basé sur la simplicité, (pas de caméra vidéo, le moins possible de vérins), et une très grande facilité d'opération
(grande manœuvrabilité, visibilité directe sur la jambe de train, cycles de chargement et déchargement complètement
automatiques gérés par automate).
 Le système de préhension est spécialement étudié pour s'adapter à toutes les jambes de train (y compris les trains inclinés)
et intègre un système d'alerte overtorque.




Tracteur d'avion - TLD TPX 200MTS - 02



Tracteur d'avion - TLD TPX 200MTS - 03



Tracteur d'avion - TLD TPX 200MTS - 04


Tracteur d'avion - TLD TPX 200MTS - (Cabine en position basse) - 05


Tracteur d'avion - TLD TPX 200MTS - (Cabine en position surélevée) - 06


Tracteur d'avion - TLD TPX ... - 07 - (Photo : J.B.)


Tracteur d'avion - TLD TPX ... - 08 - (Photo : J.B.)


Tracteur d'avion - TPX 500S - 09

Spécialement étudié pour l'A380, il peut effectuer des pushs-back et des convoyages de maintenance sur courtes distances d'avions gros porteurs.
Son concept est basé sur la simplicité (pas de caméra vidéo, le moins possible de vérins) et une très grande facilité d'opération.
(grande manœuvrabilité, visibilité directe sur la jambe de train, cycles de chargement et
déchargement complètement automatiques gérés par automate)




Tracteur d'avion - TLD TPX 500-MTS - 10


Spécialement dédié pour faire du poste à poste et des convoyages de maintenance sur longues distances d'avions moyens et gros porteurs.
Son concept est basé sur la simplicité et une très grande facilité d'opération (grande manœuvrabilité, visibilité directe sur la jambe de train,
cycles de chargement et déchargement complètement automatiques gérés par automate).
Un GPU (Ground Power Unit / Groupe Générateur d'énergie Externe) 90 kva dédié à contrôle électronique peut être installé.




Tracteur d'avion - TLD TPX 500-MTS - 11



Tracteur d'avion - TLD TPX 500-MTS - 12


Tracteur d'avion équipé de 4 roues directrices - TLD - 13


Tracteur d'avion - 14 - (Photo : J.B.)



  15 - (Photo : T.L.D.)










09 - Véhicule d'aide au lavage d'aéronef




- 01 -



- 02 -



- 03 -


04 - (Photo : G.M.)


05 - (Photo : G.M.)









  10 - Véhicules d'assistance avion




A gauche : un groupe de démarrage
à air comprimé (ASU/Air Supply Unit)
Au centre : un groupe de conditionnement
d'air (climatisation interne)
A droite : un groupe électrogène
 (tension électrique, pression hydraulique)

01 - (Photo : J.B.)                 



Groupe de démarrage GPU - 02 - (Photo : J.B.)

Le GPU (Ground Power Units) est un groupe électrogène mobile animé pas un moteur diesel.
Il fournit de l'énergie électrique à un avion garé.


Groupe de démarrage GPU / Hitzinger - 03

 Sur avions de ligne à réacteurs, le démarrage est le plus souvent pneumatique.
Dans certains aéroports on trouve des GPU intégrés dans les passerelles.



Un ASU (Air Starter Unit) est un équipement mobile externe capable de fournir de l'air comprimé sous pression
pour 'alimenter les démarreurs pneumatiques des réacteurs de l'avion.

Cet équipement est rarement utilisé, souvent c'est l'APU* qui fournit l'air comprimé nécessaire au démarrage.

*L'APU (Auxillary Power Unit) est une petite turbine, (située dans la structure de l'appareil) alimentée en kérosène de l'avion.
Elle alimente l'énergie électrique et l'air comprimé qui permettent de climatiser, de pressuriser l'avion ou/et démarrer les moteurs.
- 04 -


APU  A380 - 05










  11 - Véhicule d'avitaillement



L'avitaillement est la procédure qui consiste à préparer, à fournir du matériels divers, du carburant, du ravitaillement... aux aéronefs.




Véhicule-citerne pour carburant avion - 01



Chariot récupérateur de trop plein kérosène - 02



- 03 -










12 - Véhicule de nettoyage aéroportuaire




Balayeuse de piste - 01


Cette machine pour zones aéroportuaires s’affranchit avec brio du nettoyage des pistes d’atterrissage. Travaillant à 40 km/h, elle offre une
productivité élevée. Utilisée au choix pour aspirer tous types d‘impuretés (sable, gravier, pièces métalliques, produits de dégivrage des avions)
ou équipée d‘une soufflante (par ex. pour l’herbe ou la neige), ce type de véhicule rend de précieux services en toutes
circonstances. Elle peut aussi être utilisée comme véhicule tracteur de balayeuse-souffleuse de neige




Nuage de poussière occasionné par le décollage en 32 droite d'un A380 - 02



- 03 -



Balayeuse compacte de voirie - 04 - (Photo : J.B.)

Cette machine est équipée de 4 roues directrices










13 - Véhicule armée de l'air de déneigement pistes


En 1991, l'armée de l'air passe commande de 14 déverglaceuse thermosoufflante TS4-A9C à la société Bertin.
L'ensemble a été réalisé par l'usine Coder de Colombes.




01 - (Photo : E.C.)

Elle utilise l'énergie cinétique des gaz d'échappement d'un turboréacteur "Atar" déclassé et réformé de vol pour chasser la neige.




02 - (Photo : E.C.)

Ce véhicule autonome est composé d'un équipage à 2, le conducteur du véhicule et l'opérateur de l'ensemble thermosoufflant.




03 - (Photo : J.B.)

La remorque transporte 10 000 litres de carburéacteur TRO assurant 3 à 4 heures de fonctionnement continu.










A - Transport des pièces de l'Airbus A380 entre Langon et Toulouse




01 - (Photo : E.C.)

Le convoi complet comprend 6 composants de transport :
Aile droite - Aile gauche - Empennage horizontal - Fuselage avant - Fuselage central - Fuselage arrière.



  02 - (Photo : E.C.)



________________________________________




  B - Navire roulier conçu pour le transport des pièces d'Airbus



Navires construits spécialement pour assurer se type de transport :
  • "Ville de Bordeaux" - Livré en 2005 par les chantiers Jinling, Nanjing (Chine).
  • "City of Hamburg" - Livré par les chantier ST Marine de Singapour en 2008.
  • "Ciudad de Cádiz" - Livré par les mêmes chantiers en 2009.
  • "Bore Sea" - (finlandais type ro-flex) Livré en avril 2012 par les chantiers Flensburg (Allemagne) jusqu'en 2016.

En 2002, ces rouliers sont la propriété de l'armement français Louis Dreyfus Armateurs (LDA) et du norvégien Leif Höehg pour le compte d'Airbus.
      (via une charte d'affrètement en joint-venture sur une société commune : LD SEAPLANE)
En 2016, LDA reprend seul les commandes de l'entreprise 100% française.
Les navires, lorsqu'Airbus n'en a pas l'utilité, peuvent être utilisés pour divers transports.

Principalement ils assurent le transport des éléments de fuselage et de la voilure trop imposants de l'A380 (et de l'A400M - Séville) depuis :
  • l'Allemagne (à Hambourg), pour les sections de fuselage.
  • l'Angleterre (à Chester et Bristol-Filton [Mostyn]), pour les voilures.
  • la Tunisie (à M'Ghira [Tunis] de l'ex Aerolia) pour des cockpits et pointes avant.
  • le Maroc (à Casablanca [Tanger] de l'ex Sogerma)
  • l'Espagne (à Cadix [Puerto Real]), pour divers pièces.
  • l'Italie (à Naples), pour des pièces produites par Alenia.
  • St Nazaire, les pièces sont déchargées avant d'être réembarqué jusqu'à Pauillac (Gironde).
  • En direction des Etats-Unis, pour la production des monocouloirs, entre Saint-Nazaire et le site d'assemblage dans l'Alabama à Mobile.
A Pauillac, le tout est transféré sur des barges qui remontent la Garonne jusqu'au port de Langon.
Les 150 derniers kilomètres vers Toulouse se font en trois nuits par la route, sur un itinéraire spécialement aménagé.




"Ville de Bordeaux" - 01 - (Photo : J.B.)

Longueur : 154m - Largeur : 24m - Tonnage brut : 21528t - Tonnage navire : 5200t
Vitesse moyenne : 11.9 nœuds - Indicatif : FZCE